Mauritanie – Lutte contre la discrimination : Quand les hautes autorités du pays se mêlent ? C’est par ce que tout simplement le dossier est devenu très sérieux …

C’est sous, la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, que s’est réuni jeudi 16 Mars 2017, le Conseil des Ministres. Au cours de cette réunion hebdomadaire du Gouvernement mauritanien, le Conseil a examiné et approuvé un projet loi portant incrimination de la discrimination.

Le présent projet de loi en Mauritanie a pour objet d’introduire dans la loi le principe d’égalité des citoyens devant la loi consacré par l’article premier de la constitution du 20 juillet 1991 qui dispose dans ses alinéas 2 et 3 que « la République assure à tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe ou de condition sociale l’égalité devant la loi. Toute propagande particulariste de caractère racial ou ethnique est punie par la loi ».

Il renforce le dispositif national de lutte contre le racisme, le clanisme, le sectarisme qui constituent une menace pour la cohésion sociale et l’unité nationale, offrant ainsi un cadre juridique favorable pour la mise en œuvre du plan d’action gouvernemental en matière de prévention et de lutte contre la discrimination de races, la xénophobie et l’intolérance.

Le projet loi portant incrimination de la discrimination, examiné et approuvé par le Conseil des Ministres ben Mauritanie, le jeudi 16 Mars 2017, prouve que les hautes autorités du pays ne ménageront aucun effort pour renforcer la cohésion et l’unité nationale. Et, que ce projet de loi compte 26 articles. Il renforce l’arsenal juridique par des articles de loi protégeant les citoyens et les étrangers contre les pratiques racistes de toutes natures. … @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *