Une grande perte pour les défenseurs des droits de l’homme au Sénégal et en Afrique

L’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH) a appris avec la plus grande tristesse le décès de l’un des fervents défenseurs et militants des droits humains, Mr Aboubacry MBODJ, Secrétaire Général de la RADHO (Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme) survenu ce 05 janvier 2017 à Paris.

La disparition  d’Aboubacry MBODJ constitue une grande perte pour les acteurs de la société civile sénégalaise et africaine et des défenseurs des droits de l’homme. Aboubacry Mbodji a incarné  toute sa vie durant, l’honnêteté, la rigueur et un engagement sincère sur les valeurs  qui sous-tendent les droits humains. Ses convictions et son engagement pour les droits humains sont inébranlables et font de lui un homme incontournable dans le landerneau des défenseurs des droits humains.

Successeur d’Alioune Tine à ce poste en 2013, Aboubacry  luttait contre la maladie depuis quelque temps. C’est finalement ce jeudi 5 janvier 2017 que la maladie a eu raison de lui.

En ces douloureuses circonstances, l’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH), présente ses condoléances les plus attristées à sa famille, ses proches, à la RADHO, à la société civile sénégalaise et africaine et à l’ensemble des défenseurs des droits humains de manière générale.

Que la terre sénégalaise lui soit légère et qu’Allah, Le Tout Puissant, le Miséricordieux, l’accueille dans son saint paradis.

« A lui nous appartenons et à lui nous retournerons ».

Le Bureau Exécutif

@ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
Tél : 00 222 41 83 33 92
moudiaye8@gmail.com
Nouakchott – Mauritanie

 

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *