Ould M’Kheitir ‘’ Deffa-Diakhass-Mélange’’ les mauritaniens et les défenseurs du prophète Mohamed (PSL) montrent leurs muscles

À l’aide de grenades lacrymogènes avec la mobilisation de tous les outils nécessaires, la police mauritanienne faisait face ce mardi 20 décembre 2016, à Nouakchott à une manifestation de plusieurs centaines d’individus fortement mobilisés pour réclamer la confirmation de la peine de mort contre un jeune blogueur mauritanien.

Il s’agit bien de Cheikh Mohamed Ould M’Kheitir, un blogueur reconnu coupable d’apostasie pour des écrits blasphématoires et condamné à la peine capitale en 2015 par une cour criminelle. Les défenseurs de l’image de marque d’Allahou Akbbar et du prophète Mohamed (PSL) ont attiré l’attention de la police mauritanienne très tôt ce mardi matin à Nouakchott.

Les rues de la ville étaient sécurisées et les manifestants s’accrochaient à leur slogan au tour du palais de justice et dans toute la zone du centre-ville. Des sirènes de la police antiémeute se faisaient sentir en plein centre ville de Nouakchott avec des éléments de la police nationale et autres de la sécurité publique, mais invisibles. Ils bouclaient, la zone de la Cour suprême. Ce mardi Nouakchott était agitée.

Âge de 29 ans, la Cour suprême de Mauritanie a reporté, sine die, ce 20 décembre 2016, le verdict Cheikh Mohamed Ould M’Kheitir. Plusieurs sources avaient annoncé récemment que M’Kheitir père, et son épouse ont quitté le territoire mauritanien, de peur des représailles pour sauver leur vie. Vrai ou faux ? EL Mouhin ce dossier du blogueur Ould M’Kheitir Deffa-Diakhass-Mélange les mauritaniens.

@ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
Tel : 00 222 41 83 33 92
mail : moudiaye8@gmail.com
Nouakchott – Mauritanie

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Opinions




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *