Hey, Hey… Samba Thiam, la Mauritanie n’a jamais été un État raciste et l’esclavage n’est que pour ternir l’image de marque de l’homme noir dans ce pays

Les flamistes ont comme slogan ‘’ Paul Kagamé a quitté Rwanda sur le dos de sa maman et il est revenu pour diriger et mettre fin à la haine des uns et des autres dans son pays’’. Et, vous les FLAM ? Après vingt-sept années d’exil, les principales figures des Forces de libération africaines de Mauritanie sont revenues au pays en septembre 2013, avec profil bat.

A l’étranger, ils ne faisait que faire peur aux autorités de Nouakchott en mettant en ligne des messages qui parlent d’une éventuelle lutte armée et qu’ils vont revenir en Mauritanie pour déstabiliser le pays et que si certaines conneries ne cessent pas en Mauritanie, ils vont provoquer une révolution sociale et les pays sera divisé en plusieurs parties.

www.tvpresse.info avait initié ses propres pistes d’investigations pour découvrir ce que ces guerriers du ‘’ Fouta’’ et de ‘’ Toro’’ de Mauritanie ont dans leur campagne d’intoxication. Au finish, ils ne sont que des viveurs dans l’ombre avec du café chaud. Ils ont oublié leur lutte fantôme en Mauritanie sans aucune communication officielle. Mais, de temps en temps, ils font semblant d’être agressif et nos cousins  » Beidanes » s’affolent encore.

Cette communication officielle et en publique permettait, à leurs sympathisants sur le territoire national d’être à un niveau d’information que les techniciens de l’information afin qu’ils sachent que le FLAM est éteint par un mégot de cigarette par l’un de leurs fumeurs.

A l’étranger, les activistes des FLAM ne sont visibles qu’en 28 novembre de chaque année. Ou encore un délinquant de Nouakchott a volé un paquet de cigarette dans une boutique dans un quartier populaire, pour qu’ils fasse de bruit en Europe, Amérique et au Canada. Avec des slogans la Mauritanie n’est pas en sécurité.

Une jeune fille a accusé son père de l’empêcher de porter une culotte en public ou se promener avec une mini jupe. Les Flammes s’enflamment encore. Et autres faits divers qui n’ont aucun rapport avec le racisme d’État en Mauritanie. Les Flamistes de Samba Thiam, ne mettent en avant, que des slogans  »bidon » pour attirer l’attention de la communauté international.

Les FLAM de Samba Thiam sont aussi,  spécialistes dans le domaine d’enregistrement des témoignages et organisation des conférences, sans aucun effet sur la paix sociale en Mauritanie.

Leurs mouvements de protestation (meeting) ne sont souvent, organisés qu’ à des heures qui ne coïncident jamais avec le petit déjeuné de ‘’ Café chaud ’’, le repas entre 13H -30 et 14h avec du riz au poisson + les 3 normaux du thé (trois normaux c’est l’expression des Flamistes de Samba Thiam) et sans oublier le dîner du soir entre 21H et 22 H. Les FLAM de Samba Thiam sont aussi, spécialiste dans le domaine de certaines expressions en poular, par exemple : ‘’ Nguaré Sottone Kirtto’’…….( A lire le reste…bientôt en ligne)

@ Lire + d’infos sur : www.tvpresse.info
Tél : +222 41 83 33 92
moudiaye8@gmail.com
Nouakchott – Mauritanie.

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *