Le meeting du FNDU passe à coté et ne touche mème pas, le petit filet du dernier rempart

Le Le Forum Pour l’Unité et la Démocratie regroupe, une dizaine de formations politiques en Mauritanie, des organisations non gouvernementales, des forums, des syndicats et de grandes personnalités politiques indépendantes.

Le FNDU n’a pas pu convaincre, ou dire même répondre avec efficacité, aux propos et aux chiffres du président, Ould Abdel Aziz, du 3 mai à Néma au Hodh EL Chargui .

Rien de neuf, dans leurs différentes interventions, lors de leur meeting de ce samedi 7 mai 2016 à Nouakchott en Mauritanie. Le FNDU n’a fait que répéter leurs mots, leurs slogans et encore beaucoup de bruits, à l’image du 8 juin 2003. On note, quelqu’un dire, ce qui s’est passé ces derniers jours à Néma, n’est qu’un « cirque et il était prévisible ».

Aussi, www.tvpresse.info a constaté ce qui suit : « Nous nous sommes arrêtés ici, devant cet immeuble (du centre ville), mais prochainement nous ne savons pas où la marche nous mènera… cela, dépendra du niveau de provocations et de surenchères auxquelles nous aurons à faire face. »

On peut lire, également :  » La Constitution est une ligne rouge », « Dégage », « Non à la clique des prédateurs », « Non à la prorogation des mandats ». « L’opposition n’acceptera pas d’aller au dialogue dont Ould Abdel Aziz a déjà défini les thèmes, mais à une concertation qui comporterait des garanties et pour des sujets adoptés de façon consensuelle ».

Le FNDU considère que le dialogue qui est en prévision, n’est qu’un dialogue monté de toutes pièces et préparé unilatéralement. Ce regroupement politique en Mauritanie rejette, tout amendement constitutionnel, allant dans le sens de la prolongation des mandats présidentiels 2014 – 2019.

Le FNDU appelle, le président Ould Abdel Aziz a rectifié et retiré « ses propos et son langage » envers les mauritaniens et leur unité. Plusieurs, autres intervenants ont mis l’accent dans leurs déclarations, la nécessité de défendre les acquis démocratiques et l’unité nationale.

Certains soulignent, que les partis du FNDU n’ont jamais été au pouvoir, pour participer au détournement de deniers publics. Ils ont fait savoir aux curieux du meeting de ce 7 mai 2016, que la responsabilité de la situation que vit, le pays incombe, au ‘’seul’’ Mohamed Ould Abdel Aziz. Là, ils ignorent le contenu du discours du Pdt Aziz à Néma. Ould Abdel Aziz avait dit que le pays (la Mauritanie) se porte très bien à travers des chiffres à l’appui.

Autre dossier, au cours de ce meeting en plein centre ville de Nouakchott, organisé par le FNDU, c’est l’esclavage. Ould Abdel Aziz avait dit à Néma, le 3 mai 2016, lors de son meeting face aux habitants du Hodh EL Chargui et autres :

‘’ Les séquelles engendrées par la dispersion des familles, doivent être combattues avec fermeté et efficacité, à travers la protection et le suivi des enfants contre les dérapages et les risques d’appartenance aux réseaux de la drogue.’’ Aujourd’hui, on constate que certains politiciens veulent orienter cette intervention du président Ould Abdel Aziz à Néma sur des pistes de la haine.

@ Lire sur : www.tvpresse.info
Tél : +222 41 83 33 92
mail : moudiaye8@gmail.com
Nouakchott – Mauritanie

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Opinions




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *