Le président Aziz a raison sur plusieurs pistes du passif humanitaire

Après plus de 27 ans d’exil, les principaux responsables des Forces de libération africaines de Mauritanie (FLAM) avaient décidés de regagner leur pays (la Mauritanie), avec un espoir d’obtenir l’autonomie régionale partielle, la création d’un parti politique et pouvoir mener leurs activités sur l’ensemble du territoire national sans aucune répression.

Aujourd’hui, visiblement et en prenant en référence les dossiers de droits de l’homme, le passif humanitaire et la situation actuelle des principales pistes politiques du pays et à travers les investigations de : www.tvpresse.info avec des preuves à l’appui, on se rend compte que le président M. Mohamed Ould Abdel Aziz a raison sur toutes les pistes de ce dossier en Mauritanie.

Pour rappel, dans l’une des interventions du président M. Mohamed Ould Abdel Aziz face à la presse le 28 Novembre 2015, le président mauritanien a affirmé que le dossier du passif humanitaire n’a été traité qu’avec les familles des victimes…(Un dossier à publier bientôt sur www.tvpresse.info)

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *